Accompagnements·Féculents·Légumes & Légumineuses

Purée de carottes à l’oignon et au parmesan

Dimanche, les magasins sont fermés et j’ai 4 grosses carottes qui m’appellent tristement du fond de leur placard. C’est décidé, je tente la purée de carottes ! Alors bon, nous sommes d’accord, c’est un pur basique mais, justement, je suis une débutante appliquée, donc je teste les inratables avant de me lancer dans autre chose.

Ingrédients

4 grosses carottes
4 petites pommes de terre
1 petit oignon
du beurre
du parmesan râpé
sel et poivre

Matériel

1 marmite, 1 économe, 1 couteau, 1 planche à découper, 1 saladier, 1 presse-purée

La Recette

Dans une grande marmite, mettez l’eau à bouillir avec une pincée de sel.

Pendant ce temps, épluchez les pommes de terre et les carottes, puis rincez-les avant de les couper en petits morceaux.

Quand l’eau bout, versez les dans la marmite et comptez 20 min environ de cuisson.

Emincez votre oignon et, dans une petite poêle, faites fondre un morceau de beurre.

Jetez y l’oignon et faites le revenir quelques minutes. Réservez.

Une fois les carottes et les pommes de terre cuite, égouttez les et versez les dans un récipient arrondi.

Écrasez-les en purée puis ajoutez l’oignon, le sel, le poivre et le beurre avant de bien mélanger.

Note

A servir bien chaud avec du parmesan râpé et, pour le côté bien régressif, avec deux belles tranches de jambon blanc réduites en petits morceaux.

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 réflexions au sujet de « Purée de carottes à l’oignon et au parmesan »

  1. La mère du Geek est du Nord, donc pour lui, la purée, c’est au beurre exclusivement. Mais j’essayerais avec une bonne huile d’olive un de ces jours, ça doit être très bon avec des pommes de terre primeur.

  2. J’aime pas les carottes, sauf crues ! Et la purée, c’est pas si facile à faire ! En tout cas, donner des recettes de basiques de la cuisine fallait oser, et c’est très bien ! Je ne vois pas pourquoi on veut toujours faire compliqué !

  3. @ Souf : Jusqu’à récemment, je ne mangeais pas de carottes cuites non plus. Mais je trouve que mes goûts ont pas mal évolués depuis deux-trois ans et je (re)goûte pas mal de choses.
    Pour la purée, je confirme, il faut avoir du matos parce qu’à la fourchette, c’est assez hard !
    Franchement, moi j’admire les nanas qui ont des blogs de cuisine tout droit sortis des magazines mais je serais incapable de faire tout ça, je préfère bien réussir mes petits plats et rêver devant leurs créations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge